MENU
Lors des séances que je propose, vous serez peut-être surpris(e) de l’utilisation que je peux faire de lectures ou de l’écriture. Il ne s’agit pas là d’une nouvelle lubie, mais d’une pratique connue sous le nom de biblio-créativité ou bibliothérapie créative, notamment diffusée en France par Régine Detambel, kinésithérapeute, bibliothérapeute et écrivain. Régine Detambel est également chargée de cours à la Faculté de Médecine de Montpellier, dans le cadre du D.U Ethique du vieillissement et maladie d’Alzheimer. J’ai eu la chance de suivre sa formation en bibliothérapie, dont le principe est d’utiliser les livres comme outils sensoriels, invitant chacun à développer sa créativité. Car, comme elle l’écrit si bien dans son essai Les livres prennent soin de nous (Actes Sud, 2015) : « A tout âge, créer, c’est libérer des possibilités de vie susceptibles d’accroître à la fois la puissance de la sensibilité et la jouissance du fait de vivre« .

Elle décrit également la place des livres ainsi : « Les récits ont ce pouvoir étonnant, dans les mouvements de la lecture ou de l’écriture, d’arracher à soi-même et à sa douleur, en proposant des fictions enveloppantes et du sens toujours renouvelé. » Je suis intimement persuadée de ce pouvoir des livres, à la fois fascinée et embarquée par chacune de mes lectures. Si j’utilise des techniques de biblio-créativité en séance, c’est pour vous inviter à vous emparer des mots, de leur sonorité, et sentir l’engagement du corps impliqué dans la lecture ou l’écriture. C’est aussi une invitation au jeu ou à simplement écouter votre propre voix.

Et puis, vous-même me parlez de vos lectures, souvent spontanément, preuve qu’elles ont pour beaucoup d’entre nous une place privilégiée dans nos vies. Vous trouverez d’ailleurs en salle d’attente quelques-uns des livres évoqués par d’autres, à toucher, humer, feuilleter, emprunter… profitez-en !

Pour en savoir plus sur le travail de Regine Detambel : http://detambel.com/f/index.php